Créer sa pratique personnelle

La réelle difficulté de la méditation réside dans la mise en place d’un entrainement régulier. Il n’y a pas de solution miracle, mais un ensemble de petits détails qui cumulés les uns aux autres, permettront de se stabiliser :

  • – Trouver et s’installer dans une position confortable (assis pour éviter de s’endormir) soit en lotus sur le sol ou un coussin, soit sur une chaise afin d’éviter les tensions liées à la posture.
  • – Etre dans un endroit calme pour ne pas être dérangé (au début de la pratique c’est essentiel)
  • – Se donner le temps : inutile de forcer les choses et de vouloir absolument s’installer pendant une heure. On peut commencer par 5 minutes et au fur et à mesure on augmente le temps.

Si vous le souhaitez, je peux vous accompagner lors d’une séance individuelle pour vous permettre de faire le point, vous aider à démarrer, vous guider sur quelques pratiques, techniques de respiration ect…. 

Quelle méditation ? On peut pratiquer uniquement la pleine conscience ou profiter de méditations guidées ou la méditation sans objet, peu importe, tout dépend des circonstances, de notre état psychique du moment, de nos envies, de nos possibilités, de nos choix créatifs. Il peut être intéressant de passer de l’une à l’autre pour s’enrichir et nous donner de nouvelles opportunités et compréhensions.

Personnellement, j’aime la diversité, et j’aime varier mes pratiques.

Dans l’atelier d’une demi-journée que j’anime « Créer sa pratique personnelle », je propose d’explorer différentes pratiques avec une alternance de petites techniques (ancrage, respirations, comment calmer le mental, exploration du ressenti…) et des méditations (pleine conscience, méditation guidée, musique).

Pour les dates voir : calendrier des activités

Une demi-heure de méditation est essentielle sauf quand on est très occupé. Alors une heure est nécessaire. SAINT FRANÇOIS DE SALES